L’Abondance en quelques leçons et les vendeurs de rêve !

26 Juin 2015

Vous recherchez l’Abondance ?

Des programmes de plus en plus nombreux, se relevant d’inspiration spirituelle, vous promettent l’Abondance, moyennant de suivre des programmes, souvent payants. Normal, pour recevoir, il faut commencer par dépenser !

Vous n’avez pas encore créé l’abondance dans votre vie ? C’est à cause de vos croyances limitantes nous dit-on. Vous changez de croyances, et hop, vous devenez riche. Compris ? Intéressés ?

Mais revenons à des bases sérieuses. Pour avoir, à une époque, moi-même été la crédule participante de ce type de programme, je peux vous affirmer, aujourd’hui, que ça ne marche pas aussi facilement. Si j’étais la seule dans ce cas, je vous dirais bien, que c’est parce que je suis la seule à avoir des croyances vraiment tenaces ! Franchement je sais reconnaître mes erreurs. Ma déception s’est faite moins forte lorsque j’ai vu que je n’étais pas seule à avoir encore quelques croyances bloquantes !

Alors, qu’est ce qui bloque ?

J’ai donc utilisé ma capacité de discernement, de réflexion, mais aussi de méditation à visée spirituelle. Un peu tard me direz-vous, mais mieux vaut tard que jamais ! Avant tout j’aime les expériences ! Le chemin est mon seul but !

LakshmiLa réponse à cette réflexion introspective m’est apparue assez rapidement, comme une sorte de message de Lakshmi : « Tout bien mal acquis vous sera un jour repris ! ».

Tout à fait moi, influencée de multiples courants intellectuels, culturels et spirituels (et autres « els »). Mais qui est cette Lakshmi ?

Non spécialiste d’hindouisme, je vous renvoie ici à un court texte sur wikipédia, c’est quand même bien pratique.

« Dans l’hindouismeLakshmi (ou Mahalakshmi) est la déesse de la fortune, et de la richesse inhérente, de l’abondance1. Elle est l’épouse de Vishnou. Son origine est associée à la déesse dénommée Sri citée dans le Rig-Véda2.

La déesse Laksmî apporte la prospérité, mot qu’il faut entendre sous ses différentes déclinaisons. On en différencie seize, à savoir : (1) la renommée, (2) la connaissance, (3) le courage et la force, (4) la victoire, (5) de bons enfants (6) la vaillance, (7) l’or et les biens matériels, (8) la nourriture en abondance, (9) le bonheur, (10) la félicité, (11) l’intelligence, (12) la beauté, (13) un but Supérieur, une pensée élevée et la capacité de méditer, (14) une bonne moralité et éthique, (15) une bonne santé, (16) une longue vie. Elle est aussi la Déesse de la Beauté.
C’est une bienfaitrice qui aide à développer la richesse intérieure. L’or et les bijoux sont ses symboles.
Elle est représentée avec quatre mains désignant des vertus spirituelles. Des pièces d’or s’écoulent de l’une d’elles, tandis qu’elle bénit les fidèles.
Elle n’est pas armée. Couronnée, elle porte un sari rouge et est assise sur un lotus. Elle est entourée de deux éléphants blancs, symboles de chance.
Elle est elle-même vénérée par de nombreux dieux, dont Ganesh. »

Alors, comment interprétai-je le « message » de Lakshmi ?

Ce message s’adresse en fait à ceux qui exploitent la crédulité des gens dans le seul but de leur enrichissement personnel, c’est-à-dire sans visée humaniste, et sans éthique, sans amour de l’autre, et sans valeur morale profonde. Ces personnes, qui deviennent abondantes car c’est leur quête de vie, risquent de rester malheureuses et toujours insatisfaites, car guidées  par un besoin grandissant !

Car oui l’hindouisme l’a bien décrit. L’abondance matérielle ne peut être dissociée de la notion globale de prospérité qui recouvre 15 autres déclinaisons autres que les seuls biens matériels sur lesquels notre société de consommation nous focalise souvent. Et parmi ces critères de prospérité se trouve celui de but supérieur !

La clé est là : sans but supérieur, qui selon moi doit être désintéressé et humaniste, l’abondance n’a pas de sens ! Car Lakshmi représente la richesse intérieure, et l’or n’en sont que des signes extérieurs visibles, mais pas le but ! La prospérité acquise selon Lakshmi repose également sur les critères de bonne moralité et d’éthique, qui sont absents de la plupart des démarches marketing qui visent à nous vendre du rêve en utilisant notre capacité à « croire », notre manque de sens critique, en un mot notre naïveté.

Au fait, l’argent fait-il le bonheur ?

Je ne sais plus où j’ai lu ceci, mais effectivement, il est écrit que Lakshmi peut aussi vous reprendre vos biens !

Les vendeurs de rêve, profitant de la crédulité des gens, utilisent tout simplement les outils de marketing moderne : les gens crédules, hélas, n’auront dans doute pas tous (pour être gentil, laissons la porte ouverte !) la capacité spirituelle à profiter des bienfaits de Lakshmi !

numérisation0006Tout au plus profiteront-ils de l’abondance matérielle, prison qui les rendra malheureux, car c’est bien connu, et décrit par des études psychosociales, une augmentation des ressources ne procure un sentiment de bonheur que pendant un temps très limité. Je vous renvoie à ce sujet au fascinant livre de Barry Schwartz, professeur de psychologie sociale, « Le paradoxe du choix… Et si la culture de l’abondance nous éloignait du bonheur ? »… A l’issue de cette brève période de satisfaction qui suit une augmentation de revenus, nous nous habituons à plus de ressources matérielles, et créons plus de besoins pour les dépenser ! C’est un cercle vicieux qui n’aboutit JAMAIS au bonheur et à la paix profonde !

Est-ce que cela veut dire que les principes spirituels de ces programmes sont totalement faux ? Non. Ils se basent sur la capacité de co-création de l’homme qui peut se connecter à l’abondance, règle fondamentale de l’univers. C’est là que ça se complique ! Ce n’est donc pas faux, MAIS on ne peut les utiliser de façon simpliste et sans un niveau de développement spirituel très avancé ! Et surtout sans avoir vraiment, au préalable, identifié ses blocages et croyances limitantes inconscientes !

Cet article vise aussi à mettre en garde les personnes qui se trouvent dans une situation de vie difficile et veulent en changer. Si votre volonté est vraiment de changer de vie, ne succombez pas aux discours langoureux des sirènes ! Revenez vers le rivage, et utilisez vos précieux deniers pour faire une bonne psychothérapie de développement personnel ! Allez, je vous conseille la sophro-analyse pour identifier concrètement vos croyances et obstacles au bonheur et à la prospérité au sens large du terme 😉 Mais il y a d’autres approches bien sûr !