La thérapie : Une restauration des liens d’amour ?

18 Sep 2014

deux_doigtsLorsqu’en début de formation de sophro-analyse des mémoires prénatales, de la naissance et de l’enfance, je découvrais ma mission de vie, elle m’a ainsi été révélée : « Trouver l’amour sur terre, puis le diffuser ». Ceci m’a totalement surprise… Je me suis dit « Comment, c’est tout ?  » et aussi « Mais je sais déjà ce que c’est que l’amour ! ».

Depuis, cette phrase a pourtant donné de plus en plus de sens à ma vie. Je me suis entraînée à voir l’amour caché derrière chaque chose, chaque événement, derrière tout ce qui paraît contraire à cette énergie.

Devenue thérapeute à mon tour, je me rends compte à quel point la restauration du lien d’amour est une étape finale essentielle du retour à la paix intérieure et au sentiment de bien être. Et je me dis que oui, c’est bien cela, une grande partie de mon travail consiste à permettre à mes consultants de retrouver l’amour qui a été « perdu » (empreinte du jumeau perdu par exemple), ou dont le lien a été déficient, notamment pendant la petite enfance ou pendant la grossesse, ou encore derrière les traumatismes qui ont affecté de façon parfois dramatique notre amour de nous-mêmes.

Les messages délivrés par nos âmes nous permettent alors de voir au delà du voile de l’illusion, qui masque notre nature profonde. Au delà de notre conscience incarnée qui porte nos blessures, nous ne sommes que de l’énergie d’amour. Se guérir de ses épreuves, c’est retrouver cette nature profonde.